19/21 rue des Fossés Saint-Jacques
75005 PARIS (place de l’Estrapade)
À 20 m du Panthéon... Tél. : 01 43 36 34 37
Du lundi au samedi, 11-13h 14h-19h
(horaires souvent dilatés...)
Métros : Luxembourg, Cardinal Lemoine, Place Monge – Bus , 21, 27, 82, 84, 89
  •  
La Librairie, c'est aussi

Nous avons tué le chien teigneux

Nous avons tué le chien teigneux, par Luís Bernardo Honwana
Auteur : Luís Bernardo Honwana
Traduction : Michel Laban
Collaboration : Illustrations de Jean-Philippe Stassen
Editeur : Chandeigne
Nombre de pages : 96
Date de parution : 2006
Langue : Anglais
Prix : 15,00 €
ISBN : 9782915540246
Disponibilité : En stock En stock

Dans les années 1950, au temps de la colonisation portugaise, les déambulations claudicantes d’un chien teigneux aux yeux bleux, dans une bourgade du sud du Mozambique, attirent l’attention des autorités. Le chien devra être tué. Mais qui exécutera la sentence?

Le vétérinaire con?e cette tâche aux enfants de l’école... Dinho, le jeune narrateur (noir), voudrait bien faire partie du groupe, même si celui-ci est dominé par un ?ls de colons, mais il est freiné par l’amitié qui le lie au chien... Publié en 1964, ce récit est devenu un classique de la littérature africaine. Ainsi, derrière l'image du chien teigneux devine-t-on aisément le sort réservé au colonisé... Le point de départ d'une réflexion sur la nature des hommes en groupe, leur cruauté, leur lâcheté et leur consciences...Un texte très fort servi ici par le regard lucide de l’illustrateur Jean-Philippe Stassen.

Revue de presse:

- La revue des livres pour enfants.

- Le soir.

- La Libre Belgique.

 

ArtsLivres.

 

Consultez ce livre sur google books.

Luís Bernardo Honwana a étudié le droit au Portugal. En 1975, il a été nommé directeur de cabinet du Président du Mozambique nouvellement indépendant sous Samora Machel, puis, en 1981, secrétaire d’État à la Culture. Il a été membre du conseil exécutif de l’UNESCO de 1987 à 1991 et président du comité intergouvernemental de l’Organisation pour la Décennie mondiale de la culture et du développement. Entré à l’UNESCO en 1995, il a été nommé directeur de son nouveau bureau en Afrique du Sud. Depuis son départ à la retraite de l’UNESCO en 2002, il poursuit des recherches dans le domaine des arts, de l’histoire et de l’ethno-linguistique.
Son recueil de nouvelles Nós matámos o cão tinhoso publié en 1964 est une œuvre de référence de la fiction mozambicaine de la période coloniale.

Conditions générales de vente, frais d'envoi et délais - Crédits
Librairie Portugaise - 19/21 rue des Fossés Saint-Jacques, Place de l’Estrapade, 75005 Paris
Tous les livres en portugais et en français sur le Portugal, le Brésil, l'Angola, le Cap Vert, la Guinée-Bissau,
le Mozambique, São Tomé & Principe et l'Histoire des Découvertes - librairie.portugaise@wanadoo.fr